mercredi 27 avril 2011

Barcelona World Race : Arrivée prévue lundi pour Paprec

Passage de Gilbraltar très mouvementé, avec pres de 45 noeuds de vent, pour le leader de la Barcelona : Paprec Virbac 2.


ean-Pierre Dick : « Toute la nuit, nous avons eu jusqu’à 45 nœuds de vent. Paprec-Virbac 2 tape dans la mer et cela fait mal au bide. Les vagues sont très courtes. Nous sommes proches de la côte et le spectacle est magnifique. Nous voyons les neiges éternelles de la Sierra Nevada. Le passage du détroit de Gibraltar était un grand moment surtout dans les conditions que nous avons eu !
A Gibraltar, nous sommes passés à côté d’un énorme cargo CGM, la mer était blanche, c’était beau et impressionnant. Le plus difficile, c’est de tirer des bords dans tout ce trafic. C’est très physique car à chaque virement de bord il faut bouger le matériel d'un bord sur l'autre, basculer la quille et s'occuper des ballasts. Nous sommes contents d’être de retour en Méditerranée. C'est la mer de mon enfance, là où j'ai appris à naviguer. Repasser Gibraltar, c’est la preuve que nous avons fait un tour du monde. Nous nous rappelons de notre premier passage le 15 novembre où nous étions à touche-touche avec PRB. C’est émouvant de revenir part ici. Le passage était laborieux mais cela fait partie du charme de la course et du plaisir que nous aurons une fois à Barcelone.


On a hâte de vous voir lundi à Barcelone ! Mais pour l'instant, nous nous préparons à vivre par sms interposés le match de rugby France / Irlande à 17h00 ce soir. Pour la première fois, nous allons être opposés à bord ! »


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire