mercredi 27 avril 2011

Transat AG2R : Financo a toujours un coup d'avance

Les 24 concurrents de la 9ème Transat AG2R se sont éparpillés dans tous les sens sur l'échiquier de l'Atlantique.




Face Nord pour les premiers menés par Financo, route du Sud pour d’autres à l’image de SNEF-Cliptol Sport, et « itinéraire bis » au centre pour un petit groupe de bateaux représentés par Cercle Vert… à chacun son chemin vers les tropiques. Pour l’heure place aux plaisirs de la glisse et à l’ivresse de la vitesse dans un généreux flux de Nord-Est.  En haut, dans les parages des 34° Nord, les équipages misent en effet sur le profit immédiat. Les tandems cravachent dur sous spi et les monotypes avalent goulûment les milles nautiques. Au compteur de Financo : 233 milles parcourus en 24 heures à presque 10 nœuds de moyenne. Pour Nicolas Troussel et Christopher Pratt, tout ce qui est pris ne sera plus à prendre avant le passage d’une dépression et l’arrivée de vents contraires dans les prochains jours. Athema et Gedimat, partisans de cette route depuis Madère, se sont refaits une belle santé au classement.

Au Sud, c’est tout le contraire. Les purs et durs de la route du soleil tels que SNEF-Cliptol Sport, Solarinox ou Conarneau-Saint Barth, parient volontiers sur un rendement à plus long terme. Par 28-29° Nord, ceux là sont partis vaille que vaille chercher l’alizé qui doit leur donner des ailes pour l’arrivée. Pour l’instant, ils s’éloignent de la route directe, ils perdent des milles et du terrain sur la tête de flotte qui caracole.Et puis, comme en politique, il y a désormais les centristes, souligne Jean Le Cam ce matin. A bord de Cercle Vert, le complice de Gildas Morvan joue avec les latitudes. Question d’attitude. Hier, le duo a mis le clignotant à gauche et ajouté un peu de Sud dans sa route Nord. Allez comprendre ! Il n’est pas le seul. Les tandems des Mousquetaires et de Suzuki Automobiles progressent aussi sur cette option savamment dosée entre Nord et Sud.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire