jeudi 23 juin 2011

Groupama 4 qualifié pour la Volvo Ocean Race 2011-2012

Il aura fallu un peu moins de six jours à Groupama 4 pour réaliser les 2 023 milles du parcours de qualification que l'équipage s'était fixé. Au final, après 2 138 milles parcourus à la vitesse moyenne de 15,5 noeuds, Groupama 4 est officiellement qualifié pour la prochaine édition de la Volvo Ocean Race. Fatigués mais heureux de leur navigation, l'équipage a pris le temps de revenir sur cette première longue expérience au large.


« Nous avons rencontré toutes les conditions météos pour faire une bonne qualification. On a quitté Lorient au près dans la brise jusqu'au Cap Finisterre. La descente du Portugal s'est faite au reaching. Puis nous avons rencontré du près, une zone sans vent et de nouveau du reaching pour rallier les Açores. Enfin, pendant les derniers 800 milles, nous étions au portant dans 30 nœuds ! Un pur bonheur ! » raconte Phil Harmer, régleur / barreur sur Groupama 4.



Test et optimisation du Groupama 4


Franck Cammas, skipper de Groupama 4, souhaitait varier les allures pendant cette navigation afin de tester le nouveau monocoque dans toutes les conditions :


« Partir en mer pendant plusieurs jours nous permet de réellement mettre le bateau et l'équipage en configuration de course. On connaît désormais un peu plus les performances de Groupama 4 et ses limites. On est arrivé à avoir des moyennes de plus en plus élevées prouvant que nous avons trouvé des réglages, des positionnements et des équilibres qui conviennent au bateau. » A noter que le Volvo Open 70 a atteint des vitesses proches de 30 nœuds, dans un vent de portant de 32 nœuds ! « L'équipage prend confiance dans le bateau. Même si nous avons rencontré quelques soucis techniques liés à la récente installation de certains systèmes, nous sommes toujours restés concentrés sur la performance. »



Damian Foxall, responsable de l'équipage et barreur à bord de Groupama 4 complète « On a un très bon bateau qui va vite. Tout le travail sur les voiles et sur l'aménagement est une réussite. Au niveau de l'équipage, cela fait, pour la plupart, maintenant plus d'un an que l'on navigue ensemble. On commence à bien se connaitre et la communication à bord devient naturelle. » L'Australien Phil Harmer a un baromètre très personnel en ce qui concerne l'entente de l'équipage : « Si nous sommes encore en train de plaisanter au retour au ponton, c'est signe que l'équipage fonctionne bien ! » Au vu des sourires et des rires cette nuit, nul doute que l'entente est au beau fixe.



Retour de 2 journalistes présents à bord de Groupama 4


Deux observateurs extérieurs avaient pris place à bord de Groupama 4 pour ce parcours de qualification. Revenus entiers, ils ont pu témoigner de la navigation à bord d'un Volvo Open 70.


Olivier Peretié, journaliste : « Il y a deux mots pour qualifier cette expérience extraordinaire : « Humide » et « Matossage ». La première chose qui surprend c'est que le cockpit est très souvent sous l'eau. D'autre part, la puissance du bateau réclame d'avoir tous les poids au vent et donc on découvre le bonheur de déménager ces voiles qui pèsent extrêmement lourd. Le confort est nul mais tout est tellement fonctionnel que l'on arrive très vite à trouver ses repères et même à dormir confortablement. »



Bruno Jeanjean, équipier d'avant à bord de Groupama 3, venu pour découvrir le rôle de numéro un à bord de Groupama 4 au cas où un équipier d'avant aurait besoin d'être remplacé pendant la Volvo Ocean Race. « Passer d'une bête à trois pattes à un monocoque de la Volvo Ocean Race est un exercice que je qualifierais de beaucoup plus humide. La plage avant est plus exposée que sur les trimarans. Il faudrait presque un masque et un tuba pour intervenir. »



Planning pour Groupama 4


Désormais qualifié, Groupama 4 participera à des entrainements inshore début juillet à Lorient. Le bateau sera ensuite gruté et mis en chantier jusqu'à la fin du mois de juillet. L'équipe en profitera pour optimiser le monocoque et pour lui faire passer de nouveaux tests de jauge avant sa remise à l'eau début août.


Crédit Photos : Yann Riou - Groupama sailing team.

0 commentaires:

Publier un commentaire