jeudi 28 avril 2011

Comment choisir ses palmes?

Tailles, formes, modèles...voici quelques conseils pratiques pour vous aider à choisir les palmes qui vous conviendront le mieux.






  • Randonnée aquatique et Snorkeling



Les palmes réglables sont particulièrement bien adaptées pour une pongée en surface sur une courte distance ou si vous ne descendez pas en dessous des 5 mètres de profondeur. Les palmes réglables sont conçues avec une voilure plus courte qui génère une puissance de palmage plus faibles. Elles sont par ailleurs très facile à enfiler et à retirer et s'ajustent à tout les pieds. Elles peuvent être portées pieds nus mais elles sont souvent utilisées avec des bottillons.


Les palmes réglables Reaction de Cressi sont équipées d'une sangle réglable directement fixée à la palme, un procédé qui permet un ample mouvement de bascule ainsi qu'un positionnement optimum sur le talon.





  • La plongée en bouteille ou scubadiving



Dans ce cas les palmes réglables, portées avec des bottillons, comme les palmes chaussantes conviennent. Le choix sera alors orienté selon la température de l'eau, l'efficacité et la puisssance recherchée (en fonction de la souplesse et de la taille de la voilure).


Les palmes Reaction Pro de Cressi sont conçues avec des matériaux légers et réactifs. Le chausson anatomique, étudié sur ordinateur, garantit une parfaite transmission de l'effort jambe/palme.





  • La chasse sous marine et l'apnée



Les palmes chaussantes sont particulièrement adaptées pour palmer sur de longue distance, pendant un long moment ou pour la recherche de vitesse, et si vous descendez à plus de 5 mètres de profondeurs. Les palmes chaussantes sont conçues avec une voilure plus longue qui génère une plus grande propulsion. Elles peuvent être portées nues pieds ou avec un chausson.


Conçue en compoflex, la palme Gara Professional de Cressi est une palme nouvelle génération très technique, qui offre un accord parfait entre une voilure réactive et résistante et le confort d'un chausson anatomique.



Deux critères déterminants : le confort et l'efficacité




  • Le confort du pied



Les palmes réglables: la palme réglable s'essaye avec un bottillon, le talon ne doit pas dépasser de plus de 5 cm.


Les palmes chaussantes:  Le chausson de la palme doit maintenir le pied sans le serrer. La palme chaussante est à essayer debout. Si vous utiliser un chausson en néopréne supplémentaire, prenez une taille au dessus.





  • Rapport effort/propulsion



Une palme souple permet un palmage à moindre effort mais produit moins de puissance, idéale pour un usage loisir par exemple. Une palme rigide permet au contraire un palmage plus puissant, mais demande aussi plus d'effort. Elles sont plutôt destinées à des plongeurs confirmés.  Les palmes avec une voilure longue sont efficaces pour de grandes distances et génèrent une excellente  propulsion. Cependant, elles nécessitent une grande amplitude de palmage et une maitrise technique.

0 commentaires:

Publier un commentaire